Sécurité alimentaire

June 27, 2018

Le CRRIDEC et Guelph University mènent conjointement une étude portant sur les défis liés à l'élevage de bétail dans la région du nord de l'Ontario, plus précisément dans la Grande Zone Argileuse nord-ontarienne (Great Clay Belt), depuis la fin de l'année 2017. Ce projet tente d'identifier les raisons pour lesquelles il y a peu de fermes dédiées à l'élevage de bétail dans la région et les implications de ces fermes ainsi que leur importance vis-à-vis la sécurité alimentaire. Avant de poursuivre avec ce projet, il est important de connaitre la base dans le domaine de l'insécurité alimentaire.

Chaque individu doit manger. En général, nous consommons trois repas par jour, sans oublier les quelques petites collations et desserts entre ceux-ci. Idéalement, nos assiettes devraient être remplies d'une bonne variété de légumes et de fruits frais, de protéine sous forme de viande ou de légumineuses, de produits laitiers et de blé. L'accessibilité aux produits alimentaires sains dépend des facteurs économiques (ex. : avoir les fonds pour acheter de la nourriture), géographiques (ex. : accès aux supermarchés et à la nourriture saine), culturels (ex. : accès à la nourriture liée à sa culture), et sociaux (ex. : disponibilité de services alimentaires). S'il y a un manque au niveau de l'un de ces éléments, un individu peut être en situation d'insécurité alimentaire.

L'insécurité alimentaire peut être définie comme étant " un accès inadéquat ou incertain aux aliments " (Tarasuk, Mitchell & Dachner, 2014). En 2014, au Canada, 1,3 million de ménages, soit 3,2 millions de personnes, dont près de 1 million d'enfants de moins de 18 ans, étaient affectés par l'insécurité alimentaire. L'insécurité alimentaire peut causer plusieurs problèmes de santé. En effet, lorsqu'une personne fait face à des difficultés financières, la nourriture est l'un des premiers éléments à être coupés du budget. Des mécanismes d'adaptation souvent utilisés pour subvenir au manque d'argent sont de diminuer l'achat de légumes, de fruits et de viandes fraiches à cause de leur prix élevé, de se prévaloir des services des banques alimentaires, de se procurer de la nourriture dite " cheap ", mais haute en calories (ceci inclut des aliments transformés avec beaucoup de sucre, de gras et de préservatifs), ou simplement de ne pas manger. Évidemment, ce manque de nourriture saine fait en sorte que les gens vivant en situation d'insécurité alimentaire ont des problèmes de santé chroniques comme le diabète, le manque de vitamines, les troubles cardiaques, de cholestérol et bien d'autres encore.

Plusieurs organismes tentent de mettre fin à l'insécurité alimentaire en présentant des politiques qui veulent changer la perception du public envers la nourriture : la nourriture n'est pas une commodité, mais un besoin nécessaire, et le système alimentaire devrait être durable. Sécurité Alimentaire Canada définit la sécurité alimentaire et la souveraineté alimentaire comme étant "  le droit des peuples à une alimentation saine et culturellement appropriée produite avec des méthodes durables, et le droit des peuples de définir leurs propres systèmes agricoles et alimentaires " (Food Secure Canada, 2018).

Mais cette définition, que fait-elle dans la vraie vie ? Voilà l'importance du projet que mènent conjointement les universités de Hearst et de Guelph! Une première étape pour permettre aux populations du nord de l'Ontario de développer leur souveraineté alimentaire serait certes que celles-ci aient accès à des fermes agricoles et d'élevage de bétail dans leur région. Ces fermes permettraient non seulement aux populations du Nord de travailler dans leur région, mais aussi de collaborer et d'accéder à un système alimentaire de qualité. En plus, tout produit de viande serait frais et local ! Ce sont là des bribes de solutions pour tendre vers un niveau de sécurité alimentaire accru et qui contribueraient ce faisant au développement économique et social de la région. Espérons que ledit projet fournira des données qui permettront par la suite aux décideurs de faire des choix éclairés pour que notre région progresse réellement en ce sens…

 

Source : https://foodsecurecanada.org

Source : http://proof.utoronto.ca/wp-content/uploads/2016/04/Household-Food-

Insecurity-in-Canada-2014.pdf

Please reload

Posts à l'affiche

Offre d'emploi - coordonnateur à la recherche

July 26, 2016

1/2
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags